Albert-Ludwigs-Universität Freiburg Corpora Romanica - Rencontre Fribourgeoise de la Linguistique sur Corpus  
 3e Rencontre 2006: Corpus et pragmatique Deutsche Version  English version
   




3e Rencontre Fribourgeoise 2006

Corpus et pragmatique
L'interaction verbale dans son contexte situationnel
à la lumière des corpus et des bases de données
Université Albert-Ludwig de Fribourg en Brisgau (Allemagne)
14-17 Septembre 2006

La pragmatique, entendue dans son sens large d'analyse de la production linguistique dans son contexte situationnel, est peut-être devenue une des sous-disciplines les plus dynamiques de la linguistique actuelle justement en raison du fait qu'en posant la question du fonctionnement de la langue en contexte elle renvoie au-delà de ce qui est dit par les mots et essaie de déceler la signification des énoncés en tant que produits complexes dépendant de multiples conditions de base, qui sont négociés dans l'interaction verbale. La pragmatique est donc par définition une approche descriptive et explicative du langage qui est dépendante de données linguistiques authentiques saisies sur le vif de la réalité langagière. Cependant, pour que les données linguistiques soient pragmatiquement analysables, elles doivent être reliées à des données para- et extra-linguistiques et nous devons avoir les moyens de reconstruire le cadre situationnel de leur production.

La linguistique sur corpus en tant qu'approche méthodologique privilégiant le relevé, le traitement et la documentation de données linguistiques spontanées et authentiques se voit confrontée à un défi particulier si on attend de ses productions – les corpus et les bases de données textuelles – qu'elles soient aptes à être utilisées sous une lumière pragmatique. S'ouvre alors un large éventail de questions, telles que : quels éléments du contexte extra-linguistique sont sélectionnés, comment sont-ils codés et comment sont-ils reliés aux données linguistiques à proprement parlé ? Quelles méthodes de notation et quelles options techniques de multimédialité sont disponibles pour documenter les actions para-linguistiques (mimiques ou gestuelles / cinétiques) ? Selon quels paramètres choisit-on les données textuelles et langagières afin d'accéder à une base méthodologique de linguistique sur corpus à variation synchronique et au changement diachronique des registres et des genres, des normes du comportement linguistique et des traditions discursives ? Dans quelle mesure les valeurs fréquentielles et les régularités de co-occurrence, si facilement repérées par une linguistique sur corpus assistée par ordinateur, peuvent-elles être utiles pour mieux comprendre l'acte langagier qui, somme toute, n'acquiert toute sa signification qu’en étant maintenu dans son contexte d'énonciation d'origine et est donc, à proprement parlé, mieux servi par l'étude de cas particulier ?

Ces questions, parmi d'autres, ont été discutées pendant la 3e Rencontre Fribourgeoise de la Linguistique sur Corpus qui a eu lieu en septembre 2006 et dont la publication des actes est prévue aux Editions Gunter Narr à Tübingen en 2010.

Ce colloque a été fréquenté par 90 linguistes en provenance de 14 pays d'Europe et d'outre-mer. A part les 62 communications présentées dans les sections, les conférences plénières suivantes ont été données :

  • Carla Bazzanella (Torino / Italie):
    Using corpora in pragmatic research: data and theory
  • Martin-Dietrich Gleßgen (Zürich / Suisse):
    Corpus et pragmatique historique
  • Lorenza Mondada (Lyon / France):
    Comment constituer des corpus pour l'analyse en linguistique interactionnelle: l'exemple des turn pre-beginnings
  • Lene Schøsler (København / Danemark):
    Grammaticalisation et constructions

En plus, un atelier Vers un corpus international équilibré de la langue française? / Towards a balanced international corpus of French?, sous la direction de Wolfgang Raible et avec la participation de Françoise Gadet (Paris), Rolf Kailuweit (Friburg-en-Brisgau), Ralph Ludwig (Halle / Saale), Ingrid Neumann-Holzschuh (Ratisbonne), Christian Mair (Fribourg-en-Brigau), Stefan Pfänder (Fribourg-en-Brigau), Claus D. Pusch (Fribourg-en-Brigau), Anne Catherine Simon (Louvain-la-Neuve) et Pascal Vaillant (Cayenne), a été organisé pendant le colloque.

Le colloque a été organisé en collaboration avec 550 ans d'Université à Fribourg
kongress+kommunikation gGmbH
avec le soutien de
DFG Deutsche Forschungsgemeinschaft (Bonn)
Universität Freiburg Albert-Ludwigs-Universität - Rectorat / International Office
FWTM Freiburg Wirtschaft Touristik und Messe
Sparkasse Sparkasse Freiburg-Nördlicher Breisgau
 
 
 

Pour différentes raisons d'organisation, aucune Rencontre de Linguistique sur Corpus n'aura lieu en 2009. Le prochain colloque de cette série - avec un format légèrement modifié - est prévu pour octobre 2012.
 
 
 

Corpora Romanica > 3e Rencontre 2006
Mis à jour le 15/08/2009
Création: Claus D. Pusch
© Albert-Ludwigs-Universität Freiburg / Romanisches Seminar